Accueil > Prix IFM

Prix IFM

Lauréats du prix IFM 2018

REMISE DU PRIX 2018 DE L’INSTITUT FRANÇAIS DE LA MER
À JEAN-PAUL ALAYSE ET ERIC HUSSENOT

Le prix 2018 de l’IFM a été remis à ses lauréats le mercredi 28 novembre à Brest, lors d’une manifestation amicale réunissant une cinquantaine de personnes, personnalités du monde maritime, élus locaux, membres de l’iFM.

Ce prix qui récompense une personne physique pour son action en faveur de la connaissance, de la protection, du développement ou du rayonnement de la mer ou des activités marines peut être partagé dans le cas de personnes ayant œuvré conjointement : c’est le cas en 2018. Les candidatures sont examinées en particulier à la lumière des valeurs traditionnelles du monde maritime : humilité et solidarité, courage et endurance, simplicité et vérité, responsabilité. 

Les lauréats 2018, Eric Hussenot et Jean-Paul Alayse, ont été choisis pour près de trente années de diffusion ludique d’une connaissance de la mer appuyée sur une rigueur scientifique permanente.

Eric Hussenot et Jean-Paul Alayse

Eric Hussenot, né le 12 mai 1952 à Fez – Maroc

Jean-Paul Alayse, né le 14 juin 1950 à Prais XIVème

 Le centre de culture scientifique, technique et industriel de la mer « Océanopolis », créé à Brest en 1990 est dû à la volonté farouche de deux hommes : Eric Hussenot et Jean-Paul Alayse, deux biologistes marins. Ils ont su convaincre les autorités politiques et économiques locales de lancer cet incroyable projet et de constamment les soutenir.

Contrairement aux grands aquariums de l’époque centrés sur l’exotisme, Océanopolis montre la richesse et la fragilité du milieu maritime local. Ce qui a fait son succès dès la première année (700.000 visiteurs au lieu des quelques dizaines de milliers espérés) et a duré depuis, permettant aux deux hommes de développer un concept à la fois ludique et rigoureusement scientifique : des pavillons polaire et tropical avec une manchotière en son temps unique en Europe ; de plus classiques mais exceptionnels aquariums de la barrière de corail ou du monde des requins,… 

Eric Hussenot et Jean-Paul Alayse ont joué un rôle majeur, le premier en étant directeur de l’Etablissement, le second, comme Directeur Scientifique. Grâce à leur action, le grand public a pu découvrir l’importance des avancées actualisées dans le domaine maritime, mais aussi, en particulier pour les jeunes, s’initier aux techniques et métiers de l’océanographie et plus généralement du maritime.

 Jean-Paul Alayse et Éric Hussenot, jusqu’à leur retraite, ont su animer une équipe de chercheurs, de soigneurs et d’administrateurs totalement dévoués à l’équipement qui a accueilli en moins de trente ans, plus de 12 millions de visiteurs, tout en initiant des programmes en lien avec l’UNESCO et l’ONU, comme celui de l’étude du plancton par exemple qui, chaque année, grâce à de multiples bénévoles, permet de connaître l’évolution de cet élément vivant indispensable à la vie marine.

Aujourd’hui, grâce à ses deux fondateurs, Océanopolis est devenue une institution reconnue à l’échelle de la planète, nouant des partenariats multiples avec des institutions étrangères (Etats-Unis, Chine, Russie, Québec etc.).

Ainsi deux étudiants qui sont allés au bout de leurs idées, aidés par les collectivités, ont pu, en une petite trentaine d’années, mieux faire connaître, aimer et respecter la mer à des millions de Français et de touristes : peut-on faire mieux pour diffuser une compréhension et une culture marine auprès du plus grand nombre ?

 

 

 

Lauréats des prix IFM 2016

Lauréats des prix de l’Institut Français de la Mer 2016

Le jury des prix IFM s’est réuni le vendredi 17 juin sous la présidence de Didier Decoin, à l’invitation de l’Amiral Bernard Rogel.

Le jury a décidé d’attribuer le « Prix Jean Morin de l’IFM » à Michel TUDESQ en particulier pour son engagement et ses actions de développement du lycée maritime de Sète : Michel TUDESQ va bien au delà du rôle habituel d’un directeur de lycée maritime. Par son action au service de la jeunesse et de l’enseignement maritime, il effectue un travail hors du commun, met en œuvre les valeurs fondamentales de la grande famille maritime et en assure la transmission aux jeunes générations.

Le jury a attribué le « Prix IFM Avenir » à Simon BERNARD élève de 5ème année de l’ENSM qui, tout en poursuivant ses études et ses périodes de navigation, mène de multiples projets d’études, d’aide et de mise au point de technologies accessibles aux populations pauvres et est animé par les grandes valeurs de la mer : simplicité, ouverture, travail en équipe.

Dossier complet à ouvrir ici

Lauréats des prix IFM 2013

Lauréats des prix IFM 2013

Prix Jean Morin de l’Institut Français de la Mer 2013

Pierre LEAUSTIC est un homme de conviction, de courage, de générosité qui-parallèlement à une carrière de quarante ans dans la Marine nationale qui l'a conduit jusqu'au grade d'officier général- s’est continuellement investi dans des activités bénévoles. Aujourd'hui, à la tête de l’association ‘’Aux marins’’, il œuvre sans relâche pour que soit honorée la mémoire due aux marins -d'état, de commerce, de pêche, de plaisance, de services ou de sauvetage-  ayant fait le sacrifice de leur vie pour notre pays ou pour sauver celle des autres. Inlassablement, il promeut et assure le développement ainsi que le rayonnement du Mémorial National des Marins Morts pour la France, situé à Plougonvelin - Pointe Saint  Mathieu, en Pays d'Iroise. Il s’emploie à la création d’une journée nationale de la mémoire maritime, et déjà 20 cérémonies sont organisées chaque année à la mémoire des disparus. Très soucieux des familles éprouvées, il développe les actions de soutien au travers d’un réseau de délégués régionaux, avec l’ambition d’en doubler le nombre en 3 ans, pour atteindre le nombre de 100.

Télécharger le document concernant Pierre Leaustic

Prix IFM Avenir 2013

Fabien DELAHAYE est un jeune et talentueux skipper qui, à 29 ans, a un parcours de régatier déjà exceptionnel : vainqueur de la transat AG2R en 2010, second de la solitaire du Figaro et champion de France de Course au Large en solitaire en 2011, 1er du Tour de France à la voile et Champion de France de Course au large en équipage en 2012. Il allie à ses qualités de navigateur celles d’un véritable marin : souriant, efficace, généreux et discret, il parraine des projets sportifs et nautiques et participe à des projets pédagogiques que ce soit à l’Ecole Navale ou en lien avec les professeurs d’écoles à Ouistreham, ville où il a commencé la voile. Il montre au travers de toutes ces actions d’un vrai engagement envers les valeurs traditionnelles du monde maritime : humilité et solidarité, courage et endurance, simplicité

Télécharger le document concernant Fabien Delahaye


Precedent Remonter